Make your own free website on Tripod.com








Charlie Chaplin

Résumé du film "Le Dictateur"














accueil | Charlie Chaplin | "Le Dictateur" | Bilan historique | Chaplin et "Le Dictateur"





Enter subhead content here

006239.gif

Pendant la première guerre mondiale, un simple combattant de l’armée de Tomania sauva la vie à un officier nommé Schultz. Par contre, l’avion dans lequel ils se trouvaient tous les deux s’éffondra et le petit soldat passera ainsi plus de vingt ans à l’hôpital.

Durant ce temps, le général Hynkel, dictateur de Tomania, avec l’aide des ses deux ministres, Garbitsh et Herring, persécutaient les juifs sans aucune pitié.

Lorsque l’humble guerrier sortit de l’hôpital, il n’avait plus aucun souvenir des événements précédents, ni même de la situation présente. Nostalgique, il décida de s’ouvrir une boutique de barbier dans le Ghetto et tomba amoureux d’une jeune femme, Hannah.

Durant ce temps, Hynkel planifiait l’invasion du pays frontalié : Osterlich, mais Schultz n’était pas d’accord, c’est pourquoi le dictateur le condamna aux camps de concentration. Mais Schultz n’allait pas se laisser faire comme ça ; il organisa son évasion du camp en essayant de provoquer une rébellion contre le gouvernement. Il se réfugiea donc chez le petit barbier, mais Hynkel le retrouva et brûla la boutique.

Les deux hommes furent internés dans un camp, loin de tout leurs biens

Malgré tout ça, Hynkel avait toujours son plan en tête : envahir l’Osterlich.Pour s’y faire, il invita Napolini, le dictateur de Bacteria et ensemble, ils établirent une alliance. L’invasion fût un succès.

Parmi tous les gens  réfugiés dans cette ville, on retrouvait Hannah, l’amour du petit barbier, qui devait une fois de plus, être sous la domination du régime de Hynkel.

Mais durant ce temps, Schultz et son ami juif réussissent leur fuite du camp et ce dernier pasa la frontière avec la belle qu’il aime pour échapper à la dictature.

C’est alors que tout se brouille!

Les soldat de Hynkel arrêtent leur propre dictateur parce que la ressemblance avec le barbier est trop forte et ils croient donc que le Dictateur est le barbier. D’un même fait, ils poussent le barbier à aller parler devant la foule qui attend le message du dictateur, car ils le confondent avec le Dictateur.

 

 
















Pour connaître les scènes marquantes, cliquez ici